mercredi 28 octobre 2015

Les vraies héroïnes


Qui n'aime pas se blottir contre son chéri pour une bonne soirée film?
L'autre soir nous avons regardé Divergent 2: Insurgent. J'avais bien aimé le 1. Je trouvais l'histoire plutôt sympa et l'idée de savoir qu'il y avait une suite était intéressante. Lorsque l'Homme m'a proposé une soirée Divergente 2, j'ai sauté sur l'occasion. Si j'avais su, je ne serai pas venue! Quelle déception.
Un film mou où l'on retrouve une héroïne qui ne cesse de s’apitoyer sur son sort et de pleurnicher comme une -excusez moi de l'expression - pauvre femme! Je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler le film. Toutefois, je suis déçue de l'image des héroïnes de nos jours.

Prenons Hunger Games. Le 1 vous montre une héroïne, Katness Everdeen, qui se bat contre un système injuste et qui fait preuve de force aussi bien morale que physique, et qui est en plus un petit canon! Nous retrouvons notre superbe héroïne dans le 2! Géniale! Sauf qu'il semblerait que la demoiselle est laissé toute sa force dans le Hunger Games et préfère, elle aussi, s'apitoyer sur elle même lors de l'Expiation! Déception!

Pour ma part ce que j'attends d'une héroïne c'est une force démesurée capable de mettre à terre The Rock avec un mental à tout épreuve. Avec le cinéma et les critères de beauté d'aujourd'hui, l'héroïne est en général un canon. J'ai du mal à trouver ce genre de caractéristiques chez Trice ou Katness. Après nous avoir bassiner que la femme est l'égal de l'homme, n'essaye-t-on pas de nous montrer que la femme reste quand même une chose ultra méga sensible?

Bref, pour moi les vraies héroïnes sont Alice (Mila Jovovich) de Résident Evil, Selène (Kate Beckinsale) de Underworld ou encore Lara Croft (Angelina Jolie) du fameux Tomb Raider! 
Elles savent se battre comme des diables, elles n'ont pas peur de prendre des coups, elles ont laissé leur sensibilité basique au placard et elles ont la classe quelle que soit la situation!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ton avis m'intéresse

Archives du blog