mercredi 15 février 2017

Des petits gestes pour l'environnement

Bonjour,

Par mon métier, je suis très sensibilisée à la problématique de la préservation de notre jolie planète et donc à l'environnement. J'avoue ne pas être une grande écolo comme certains de mes collègues, mais je m'efforce de changer petit à petit mes habitudes pour adopter des gestes écoresponsable.


Par exemple, nous faisons le tri à la maison. Ce geste ne représente surement pas grand chose pour beaucoup d'entre vous, mais c'est pourtant un vrai effort chez nous à Marseille. En effet, les bâtiments ne sont pas pourvus de poubelles de recyclage comme j'ai pu le voir à Lyon et à Lille. Et quand c'est le cas, les éboueurs ramassent toutes les poubelles sans faire de distinction entre recyclage et déchets. Donc, nous avons choisis de faire un effort et de stocker tout ce qui peut-être recyclable pour les jeter ensuite au point recyclage. Vous savez c'est ces gros conteneurs gris?

Ensuite, nous menons un vrai combat contre le gaspillage alimentaire en faisant les courses en fonction des repas que je liste en avance et réparti sur la semaine. Nous cuisinons à l'assiette. Néanmoins, ce combat s'avère difficile car il est parfois en opposition avec celui du gain de temps. Je m'explique. Nous faisons nos courses sur carrefour drive afin d'éviter de perdre du temps dans les supermarchés. La vie est trop courte pour perdre du temps dans les rayonnages qui plus est avec un jeune enfant. Malheureusement, avec cette manière nous ne gérons pas les dates de péremptions... 

Parallèlement, nous diminuons notre consommation de viande et nous favorisons les fruits et légumes locaux. J'achète généralement une viande rouge et une viande blanche pour la semaine. Swan mangeant à la crèche et L'Homme à l'extérieur, il n'y a que moi qui me prépare ma lunch box pour le midi. Du coup la consommation de viande est assez facile à gérer. Le gros avantage c'est que je déteste la viande rouge, elle est généralement réservée pour le weekend pour les z'hommes.

Le combat le plus difficile est celui de l'utilisation de la voiture. Personnellement, je prends les transports en commun pour me déplacer au maximum lorsque je suis seule. Quand je suis avec Swan et que les températures sont basses comme ces derniers temps, j'ai du mal à ne pas prendre la voiture. Il y a bien le vélo, mais encore une fois tout dépend des températures. Quant à L'Homme, il est complètement réfractaire à l'utilisation des transport: c'est sale, les gens sont malades, on met plus de temps,... Heureusement, il y a bien quelques fois où il se laisse convaincre.

Pour la prochaine étape, j'aimerai qu'on s'attache à la question des produits de la maison. J'ai trouvé quelques solutions comme l'achat de carrés démaquillants lavables en lieu et place de cotons, faire son dentifrice soi-même ainsi que ces produits ménagers à base de vinaigre blanc. Là aussi j'ai trouvé des recettes (routine bio écologique et zéro déchet version colibri de Ely Killeuse) pour la lessive et le lave-vaisselle. Je vais tenter cette expérience dès la fin de mes produits.

Un retour sur ces recettes ça vous dit?


lundi 13 février 2017

BookStyle #26 Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une

Ola amigos,

Désolé pour la semaine dernière, mais je n'ai pas vraiment trouvé l'inspi pour un article. Alors plutôt que d'écrire juste pour blablater je préfère ne rien écrire. Heureusement qu'il me reste un tas d'article BookStyle à vous diffuser, sinon ce blog serait en train dépérir.

A part ça?
Alors là je vais aller droit au but: fermez votre ordinateur, mettez vos chaussures et votre manteau, sortez de chez vous et courrez vous offrir ce bouquin!

Ce livre écris par Raphaëlle Giordano c'est 200 pages de plaisir à la fin desquelles je suis repartie comme "positivée". Depuis, j'essaie sans arrêt d'appliquer les conseils que reçoit Camille pour positiver ma vie et tendre vers le bonheur sans oublier d'être heureuse.

Ce livre est fait pour tout ceux qui se sentent enfermés dans une routine, qui ne trouvent plus d'intérêt à leur job et qui sont dans un état de mélancolie général sans raison véritable. Il change vraiment la perception du monde qu'on peut avoir. Les choses ne sont graves que si nous-même nous considérons qu'elles sont graves.

Bref un véritable livre de chevet. J'ai tellement été enjoué à la lecture de ce roman qu'une fois finie, L'Homme s'est jeté dessus. C'est simple 3 personnes attendent déjà que je le leur passe tellement j'ai été emballé. 

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une , tout est dans le titre.

mardi 7 février 2017

BookStyle #25 Le livre des Baltimore

Hello,

Vous devinez mon excitation en lisant le titre? Je vous ai bassiné pendant des mois sur ce livre que je désirai tant: le Livre des Baltimore de Joël Dicker. J'ai découvert ce livre l'année dernière exactement sur le blog de Daphne, Mode and the City. Depuis, j'ai commencé par lire la vérité sur l'affaire Harry Quebert et j'attendais pour me procurer la suite: le livre des Baltimore.

J'ai eu l'immense surprise de retrouver ce livre sous le sapin de Noël de ma belle-maman joliment emballé. J'ai été vraiment trop contente en découvrant ce livre. Ma belle-maman a bien compris mon amour pour les livres et sait maintenant comment me faire plaisir en toute occasion. ^^


Si je vous dis que j'ai lu ce livre en 3 jours? J'aurai bien pu le lire en une journée, mais je n'arrive décidément pas à m'échapper intégralement de la vie réelle. Je culpabilise toujours du prendre du temps pour moi quand je vois la maison et tout ce qu'il y aurait a rangé, ma chienne qui me regarde me suppliant d'aller faire une longue balade, mon fils qui me demande de venir m'asseoir à côté de lui sur le tapis pour jouer ou encore mon chéri avec qui il devient de plus en plus difficile de partager du temps rien qu'à 2. Mais il reste important de s'accorder du temps à soi. Et ça fait bien parti de mes résolutions 2017.

Sinon le livre des Baltimore ça parle de quoi?
On retrouve Marcus Goldman, célèbre écrivain, qui a déménagé en Floride pour s'occuper des affaires de son oncle, Saul Goldman ancien habitant de Baltimore. Ce séjour en Floride, permet à Marcus de se remémorer tous ces souvenirs d'enfants et le drame que les Goldman de Baltimore ont vécu.

J'ai dévoré ce roman et j'ai pris un immense plaisir. Vous vous dites surement que je vous dis toujours la même chose sur les livres. C'est pourtant l'exact vérité. Ces derniers temps je suis vraiment peu déçu par mes lectures. Ils sont aussi bons les uns que les autres. Mais la 5eme vague et le livre des Baltimore gagnent la palme quand même.

Archives du blog